Télécharger votre test gratuit puis, regardez la vidéo...

Surtout, regardez cette vidéo après avoir fait votre test ! Découvrez comment les blessures affectent votre vie à travers 5 exemples concrets.

Aidez-moi en répondant à deux questions :

  1. Vous êtes vous reconnu dans une situation décrite dans la vidéo ?
  2. Comment vos blessures vous handicapent au quotidien ?

193 réponses à “blessures du passé vidéo 1”

  1. hugo dit :

    Bonjour Ana, et merci pour ton travail. Moi je dois régler dans l’ordre du plus important au moins important : l’humiliation : j’ai souvent l’impression que les autres veulent me rabaisser, injustice, je me mets facilement en colère face à l’injustice,trahison abandon, rejet.

  2. Martine dit :

    Bonjour Ana, et merci !
    1/Je me reconnais le plus dans la 5ème blessure/Injustice.
    Les autres blessures me parlent également dans une mesure moindre et variable, par ordre décroissant : qui va de la Trahison, Rejet et Abandon (ex aequo) .
    celle d’Humiliation me parle nettement moins !
    2/ je procrastine énormément, me sent souvent en besoin/déficit de qlq chose douceurs, plaisirs…), manque d’argent (j’ai toujours eu des difficultés dans mon rapport à l’argent ) et quand j’en eu beaucoup -héritage- je le flambe ou m’interdit de le dépenser … jusqu’à ce que j’ouvre les vannes d’un coup. Je suis exigeante (voir très!) avec ce que j’estime devoir être en mesure de réaliser (barre toujours trés haute) et donc aussi avec les autres , difficulté à m’abandonner, à faire confiance, à « perdre la face »/ peur d’être jugée et rejeter, à me lâcher la bride , – mais ça peut être tout ou rien! -,impulsivité latente ou avérée, goût du risque faisant face à une prudence excessive, dualité , anxiété, besoin de séduire mon auditoire pour me sentir admise,regardée.Je me laisse envahir par mes peurs quand elles m’assaillent, en discussion constante avec moi même, très cérébral mais aussi besoin de bouger et sentir mon corps vibrer (pratiquante d’arts martiaux depuis l’enfance- j’ai 55 ans), jamais vécue en couple : trop peur de me laisser posséder . je me protège beaucoup (syndrome de la tour d’ivoire) et quand je tombe dans la passion je laisse rapidement ma place à l’autre, je m’approprie le fonctionnement de l’autre sans me sentir pouvoir faire autrement (mimétisme!) et y perd mon identité et le contact avec mes besoins. …
    j’ai fait un burn out il y a 2 an 1/2 !
    … cela m’entrave dans tous les domaines de ma vie et en ce moment, particulièrement, dans le projet pro et de vie dont j’ai grand besoin d’accoucher !

  3. MaD dit :

    Bonjour Ana.
    Je ne me reconnais pas spécialement dans les exemples car je ne me souviens pas tellement de ma vie d’enfant, avant 6 ans.
    En revanche, sur ton petit document et dans le livre de Lise Bourbeau, je me retrouve dans plusieurs ! Notamment, abandon (père peu présent après divorce) et humiliation (père et belle-mère qui répétaient souvent « tu es bien comme ta mère » !). Mais ces exemples me sont arrivés après 6 ans. Du coup, je ne sais pas trop si cela a pu me blesser autant que des blessures plus jeunes…
    Au quotidien, j’ai du mal à me séparer de certaines personnes ; c’est comme si je voulais toujours un lien ; j’ai aussi un peu peur d’être rejetée et de la solitude non voulue car seule, je me sens plus fragile et mes émotions me dépassent souvent.
    J’aimerais tant comprendre et guérir !

  4. Noëlle dit :

    Merci Anna. Je me reconnais beaucoup dans la blessure de rejet, celle d’abandon, celle de trahison. J’ai déjà beaucoup travaillé sur moi. Depuis ce matin j’ai écouté votre conférence du nouveau Sommet de la conscience. Je me sens mieux. Je vois une nouvelle lumière. Merci.

  5. Bernadette Termini dit :

    Bonjour Ana
    Je me reconnais dans 4 blessures
    L’humiliation l’abandon l’injustice et rejet.
    J’ai 60 ans et malgré différents thérapies les symptômes peuvent ressurgir quand je suis en situation de stress:boulimie dépense compulsive et surtout méfiance extrême au niveau sentimal
    Je n’ai pas encore réussi à vivre une relation de couple harmonieuse
    Mais j »espère continuer de cheminer

  6. Boule de suif dit :

    Bonjour à tous,

    1 – les trois derniers type de blessures sont mêlés chez moi : humiliation, trahison, injustice

    2 – l’humiliation amène la honte et le sentiment profond que, sans valeur, je ne peux être moi au point de ne pas savoir qui est ce moi
    la trahison amène la méfiance. Je redoute beaucoup les relations intimes et suis toujours parti du principe que je suis seule face à la vie
    l’injustice de ne pas avoir été soutenu au plus jeune âge, livrée à moi même toute ma vie et que mes géniteurs ne m’ai jamais défendu bien qu’ils ai sû les blessures terribles.

    Je crois que la première chose à faire pour dépasser petit a petit ces sentiments c’est de regarder en face sa situation et ses émotions. C’est très dur. J’ai passé 6 mois en dépression après un choc post-traumatique. Je voulais guérir tout en tournant autour du pot. C’est peut être arrivé à certains d’entre vous?
    Une fois que j’ai arrêter de lutter pour faire taire ma douleur j’ai commencé a avancer. C’est long. Très long et lent et frustrant. Mais c’est mieux que de stagner toute sa vie.
    Merci Ana pour vos deux exercices : du ballon car rester avec ses sensations et les transmuter fait du bien. je recommencerai autant de fois qu’il le faudra. et pour celui des personnages! ça aide a prendre du recul en se rappelant que ce n’est pas nous mais bien des systèmes de défense.

  7. Morel dit :

    Bonjour Ana

    je me reconnais dans la blessure du rejet et de l’abandon

  8. carollzen dit :

    bonjour anna et merci
    oui je me reconnais dans toutes ses souffrances et malgré un sacré travail sur moi. il reste des grosses traces.

  9. Béatrix d'Ansembourg dit :

    Bonsoir Ana, je me suis reconnue dans plusieurs blessures dont l’abandon. J’ai toujours peur de manquer, d’argent, d’amour, etc…

  10. La fraise dit :

    Bonjour Anna
    J’au lu le livre de Lise Bourbeau. J’ai reconnu certains de me proche, mais j’ai du mal à me situer. Je crois neanmoins que j’ai du mal à me sentir pleinement intégrée dans un groupe. J’ai souvent l’impression de passer à côté de certains événements et de me retrouver seule. Et pourtant j’ai besoin de liberté et donc d’un peu de solitude. D’ailleurs j’ai « choisie » un conjoint qui est toujours au boulot et avec qui j’aimerai plus de partage… j’ai commencé à changer en faisant de la méditation, en essayant d’etre plus posée, mais j’ai l’impression que je vais passer à côté de qqch… comment faire, comment guerir de cette blessure et quelke est-elle ?

  11. Evelyne dit :

    Bonjour Ana, je me reconnais surtout dans 3 blessures, le rejet ( mes parents voulaient 3 garçons et je suis là 3ème fille…) l’ abandon (mon père est mort quand j’ avais 9 mois) et l’ humiliation. Ce cocktail fait que je n’ aime pas les réunions où il y a trop de gens , j’ ai tendance à m’ isoler, dans le travail, je ne me sens pas à l’ aise avec les situations d’ encadrement d’ équipe ( j’ en ai fait l’ expérience pendant 2 ans et j’ ai failli craquer) et actuellement je n’ arrive pas à avoir envie d’ une relation amoureuse, entre la peur de l’ humiliation, de la dépendance affective et d’ une rupture, je me sens plus en sécurité seule…

  12. Aboubacar dit :

    Bonjour Ana! Tous ce que je peux vous dire, j’ai toujours été un bosseur qui a peur d’échoué dans l’atteinte de mes objectifs, j’ai également peur de me battre, de répondre aux questions posées et cela même si j suis à la hauteur, de contredire mes supérieurs etc

  13. Yemalin dit :

    Bonjour Ana
    Je me suis reconnu dans les cinq blessure à différents degrés et j’en souffre tout les jours. Merci pour vos vidéos.

  14. Delphine dit :

    Bonsoir Ana. Je me reconnais un petit peu dans chaque blessure émotionnelle. Manque de confiance en moi et peurs de mal faire envahissent ma vie.
    Le travail intérieur m’a permis de gagner en estime, ce qui est déjà ça.

  15. Audier dit :

    Trahison et injustice me parlent beaucoup
    jamais confiance ;

  16. Lavril dit :

    Bonjour
    Comme dada je me reconnais dans les blessures d’humiliation et d’injustice Et cela me bloque professionnellement

  17. Leveques dit :

    Bonjour Ana,

    je me suis beaucoup reconnue dans la description du « rejet » (se sentir chez soi nul part, ne jamais trouver sa place)
    En revanche la description de l’injustice m’a moins parlée sur la vidéo, mais le descriptif fait en dessous du test me parle beaucoup:
    Couper de sa sensibilité, Optimisme même si rien ne va, Ne pas toujours respecter ses limites,
    Se croire apprécier pour ce que l’ont fait et non pour ce que l’ont est,
    Exigence envers moi même.
    Dans mon quotidien cela m’handicape dans ma vie professionnelle car je ne prend que des CDD et sabote toute tentative de CDI (je l’a fait en bref) je ne me sens jamais à la hauteur de ce qu’on me demande.
    J’ai du mal à créer des relations profondes avec les gens car très rapidement je peux être déçu d’une parole d’un geste ou d’une critique qui me donnera le droit de dire que cette personne n’est pas autant de confiance que je ne le pensais.(Exigence envers les gens!) même si j’apprends à accepter que chaque personne à le droit d’avoirs ses propres réactions…
    Je me dévalorise beaucoup quand il faut parler de moi que se soit ma famille, mon parcours professionnel parfois simplement mes choix ou mes goûts, mes possessions matériels (je tourne souvent tout au ridicule ou à la rigolade)
    Voila je pense avoir un peu résumer mes névroses 😉
    Merci infiniment pour votre site..

  18. Béatrice Pereira dit :

    Je me suis reconnue dans la blessure de trahison, même si je commence a être guéris, et dans celle de l’injustice, ça va un peu mieux même si j’ai tendance a vouloir aider les autres et peu me préoccuper de moi, des soucis dans mes relations avec les autres. Empoissonne ma vie privée, j’ai tendance a trop donner.

  19. ladurelli dit :

    J’ai surtout ressenti le rejet et la trahison…
    Et bcp de coups durs dans la vie…
    que j’ai surmontés.
    Mais ma trop grande sensibilité peut encore et encore faire remonter ces blessures…

  20. noel dit :

    bonjour ana..ne pas pouvoir exprimer mon plein potentiel.refus de l autorité .difficulté a quitter mon couple.contact avec des narcissiques .sentation de limitation

  21. poupaert dit :

    Bonjour Ana, je me reconnais dans les cinq blessure à différents degrés et j’en souffre tout les jours. Merci pour vos vidéos.

  22. madeleine dit :

    Bonjour Anna , le rejet, l’humiliation, l’injustice, le manque de confiance ….et bien d’autres encore, merci à vous

  23. nekkache dit :

    Bonsoir Ana,

    Merci pour votre partage de savoir, je me suis reconnue dans 2 blessures abandon et rejet, mon parcours est aussi atypique et compliqué , aujourd’hui je suis agoraphobe , et cela m’empeche de vivre en liberté, que me conseillez vous?
    Gratitude

  24. nekkache dit :

    Bonsoir Ana,

    Premièrement merci à vous de nous faire partager votre savoir sur les blessures , comme tous les autres témoignages , je me suis reconnue dans celle de l’abandon et de l’injustice , j’ai un passé aussi atypique que compliqué, j’essaye de me sortir d’une agoraphobie qui m’empeche de vivre en liberté et qui m’emprisonne dans une vie ou je vivote …. que conseillez vous aux agoraphobes? Merci et gratitude

  25. Vincent dit :

    Je me suis reconnu dans certaine blessure : abandon, injustice, …
    Je continue à travailler dessus depuis longtemps, mais cela n’est pas toujours facile.
    Merci de cette vidéo

  26. Michèle dit :

    23 oui ….
    J’ai toujours pensé que je ne voulais pas vivre .
    Je sabote ce qui pourrait me faire du bien .
    J’ai de la colère contre tout .
    J’ai peur des autres surtout d être proche .
    Je vis absolument indépendante mais très seule.

  27. Reine marie dit :

    Bonjour Ana,
    Je me suis reconnu dans les 5 blessures, j’ai un mal fou à aller au bout des choses, surtout quand il s’agit de mon bien être. Je culpabilise, si le bonheur frappe à ma porte.
    Je ne me suis jamais senti bien nul part, avec qui que ce soit.

  28. dieschbourg nicolas dit :

    oui je me suis reconnu ds plusieurs situations décrites ds cette vidéo

    je peux encore etre ds le passé douloureux et etre devié du moment présent à cause de ces blessures bien que j’ai déjà fait 1 travail conséquent sur les blessures émotionnelles, disons que il y à encore des restes qui peuvent etre embêtants ds mon quotidien, bien que ça soit nettement estompé suite à tout mon travail fait sur ms blessures émotionnelles

  29. Maffre dit :

    Bonsoir Anna
    Je me suis reconnue dans 3blessures : rejet, abandon et injustice. Je ne sais pas qu’elle est ma place au sein de ma famille. Je vis actuellement ces mêmes blessures de la part de mes 2 frères. On ne se parlent +.C’est très dur. Je me sens si seule, si triste et désespérée J’espère avancer avec vous. Merci pour votre ecoute

  30. Genevieve dit :

    Dire que je ne me reconnais dans aucune blessure serait mentir. Pourtant je le suis mentie à moi-même pendant des années croyant ainsi cacher ma souffrance. M erci Ana de nous aider à mettre à jour nos schémas autosaboteurs et de nous montrer la voie de la guérison.Gratitude pour votre générosité

  31. bcos dit :

    il y a TANT de facettes/ NUANCES
    le handicap quotidien = une ?nature FORMÉe/ forMATÉe

    merci/

  32. Amira dit :

    Bonjour Ana,

    je me reconnais dans toutes ses blessures. en effet, cela fait plus que deux ans que je suis consciente de mon état. j’ai crée ce mécanisme de défense depuis l’enfance. et cela a grandit avec l’age. je vis une instabilité de l’emploi et une précarité financière et un sabotage en terme de travail  » procrastination ». Je suis passé par une expérience dans lequel je me suis libéré mais hélas j’ai retourné à la case de départ. et je suis passé par une dépression et je ne sais pas si je m’en sors ou pas. je consulte un psychologue de temps en temps mais vu que que je suis fauché à cause de l’auto-sabotage, je ne me permet pas d’en revenir. et en plus je me fais avoir et je me laisse aller de manière que les autres peuvent avoir le contrôle sur ma vie. je veux m’en sortir de cette caverne obscure et jouir de ma vie pleinement.
    je connais les causes de mon malheur mais je ne sais pas comment faire afin d’être le maître de ma vie et de mon avenir.

  33. eveline dit :

    à la réponse des questions j’ai 26 oui
    après la vidéo je retiens humiliation parce que j’ai été souvent frappée,j’ai peu d’être responsable d’une situation. j’ai peur et le cœur palpiter et j’ai peu être malade. je vois les choses négativement.

  34. Guerchonovitch dit :

    Je me reconnais dans les deux premières blessures, cela m’handicape terriblement puisque j’ai l’impression de n’avoir ma place nul part aussi je n’arrive pas à garder un travail, ni à être bien dans ma famille, ni à construire une relation amoureuse qui me convienne.

  35. PLACAIS dit :

    Bonjour,
    Je viens de vous découvrir grâce à Lilou ! j’adorerai prendre des cours mais malheureusement où pourrais je trouver de l’argent pour ces 3 jours intensifs. J’ai déjà beaucoup travailler avec des psychologues et psychiatres en 25 ans j’ai aussi fais de la kinésio , je me connais bien maintenant j’ai aussi fait des séances d’hypnose et du shiatsu, du gi gong depuis 2 ans je suis avec ma famille une thérapie humaniste et systémique avec des thérapeutes extra suite à la maladie de notre fille.Hélas j’ai évidement les 5 blessures dont vous parlez !!! elles sont là avec moi et j’ai l’impression qu’elles me collent pour la vie !!!Positive et résiliente je pense l’être mais ma vie est compliqué !!! merci pour vos vidéos

  36. Joseph philippe Fabiani dit :

    Bonjour Ana j’ai l’impression qu’en fait en ce qui me concerne c’est un mix de l’ensemble des cinq blessures ! Il y a petit à petit des souvenirs qui font surface ! J’attends la suite et merci !

  37. Rose dit :

    Bonjour Ana! Je me suis reconnue dans 2: Humiliation et Injustice. Les besoins et désirs des autres passent avant les miens. Je suis souvent dans l’attente de reconnaissance extérieur, même si je suis consciente de mes valeurs. Merci, Ana! Rose

  38. Eliane dit :

    Bonsoir Ana, je me suis reconnue dans plusieurs blessures dont l’abandon. J’ai toujours peur de manquer, d’argent, d’amour, etc…

  39. JONAS Ilona dit :

    Bonjour Ana, merci pour votre partage et aide précieux!
    Je me suis reconnu surtout dans les deux blessures – humiliation et injustice (un peu trahison).
    Et me voilà toujours perfectionniste, parfois psychorigide… je suis très serviable et je m’occupe d’abord de ma famille et je n’ai plus de temps pour moi.
    J’étais toujours très obeissante, je n’ai jamais osé contredire à ma mère… et donc je ne pouvais pas être moi même! Comme dans mon mariage.
    C’est vrai que je suis optimiste et je dis souvent que ce n’est pas grave.
    Mais depuis deux ans je commençais sérieusement à réfléchir sur moi, sur mon mariage, sur ma mère et voilà je t’ai trouvée.
    Merci beaucoup pour ton aide et que tu me montre la voie de guérison.
    Amicalement Ilona

  40. Sim. dit :

    Bonjour Ana, Je me reconnais dans plusieurs blessures mais particulièrement dans l’abandon. J’ai du mal à m’intégrer dans le groupe, je me réfugie derrière mon écran pour avoir des activités constructives. J’ai hâte de connaître la solution à mes angoisses.

    • briesach marie paule dit :

      bonjour ana je me suis reconnue dans beaucoup de question posée je suis une femme tres sensible et tres refermée sur moi pas de confiance en moi peur de tout souvent la boule au ventre

  41. MP dit :

    Je me suis reconnue dans chaque blessure, à des degrés divers, mais surtout humiliation et injustice, puis rejet et abandon, et enfin un peu trahison
    Ca m’handicape dans mon rapport à la nourriture (alternance boulimie/anorexie), dans le fait de ne pas me sentir légitime là où je suis (travail et vie affective notamment « je ne le mérite pas »), et dans la faible confiance en moi et en les autres

  42. Cathy dit :

    Bonjour Ana,
    Je me suis reconnue dans la blessure de l’humiliation et l’injustice.
    Le reultat est que je ne me respecte pas et que du coup, les autres non plus ne me respectent pas. J’ai beaucoup de mal a trouver ma place et je suis aussi tres perfectionniste. J’ai l’impression d’avoir toujours besoin d’en faire plus pour me sentir bien, tranquille et sereine.
    Merci pour ce partage qui m’aide vraiment deja beaucoup a comprendre. Merci de me mettre sur la bonne voie.

  43. karim dit :

    OUI AU DEUX QUESTIONSaujourd’hui je me sens detruis parce que je suis en colère contre le monde entier epuisé

  44. Catherine V.L. dit :

    Hello Ana,
    Ici et maintenant, vous nous décrivez des comportements qui atteignent directement l’enfant que nous étions. Un cheminement expiatoire pour nous permettre de revenir à nous-même, libre à nous de choisir d’en « guérir ». La guérison est en nous.
    Vous nous proposé un chemin, presque main dans la main, à l’écoute de votre voix ensoleillée et chaleureuse.
    Ça rassure tout en remuant, à vous écouter bien installée, le replay fonctionne à merveille.
    A prendre du temps pour soi, et pour bien d’autre émotions, je vous remercie Ana 🙂

  45. tetard dit :

    bonjour Ana

    la blessure remontee a l’ecoute de la video & je l,ai identifié en trahison
    le chien de mon enfance a ete emmene par mes parents malade il devait cesser sa souffrance
    les larmes me monttent rien que de l’evoquer je n;ai pas pu lui dire au revoir!je leur en ai voulu ils ont voulu epargner mon chagrin et en faitje n’ai pas compris ni admis cela !!!
    ma blessure au quotidien c’est la dependance financiere dans mon couple!!!je n’en peut plus
    je travaille un peu mais ‘ç ans semaine derniere je ne peux pas assumer mes depenses pour un quotidien digne sans lui!!!!aujourd’hui suis lasse
    pas de hasrd
    je demarre aussi un programme avec Gaelle Le Reun en 21 jours
    je me reprends en main
    je vais faire une seance de kinesiologie semaine prochaine pour retrouver l’assuance bloquee a une confiance en mes possibles pro d’avant ma naisssance…. j’ai deja pas mal cheminé et je suis une dsanseuse passionnee qui ne danse plus beaucoup
    les journees sont trop coutres et les bouffes de chaleurs donne des nuits courtes!!!!
    merci Ana
    avec toi je retrouve la chaleur de voix de mon ex mari mexicain c’est cool

  46. velia dit :

    BONJOUR ANA !!je me retrouve dans les 5 blessures emotionnelles ;d ou mon gros pb avec l argent; je ne voit jamais la couleur !!je suis seule divorcée 3 ENF.je n en ai pas argent pour moi je donne aux autres; mon 1 er souvenir lier a l argent enfant cest mes pb arythmétique que ma mère essayait de m expliquer je ne parvenai pas. ex tu as 2 francs a époque tu achète pou 0,50 CTS il te reste combien ???!impossible de trouver la solution c était des heures a essayer de m expliquer rien a faire ca ma traumatisée avec mon rapport a argent.l autre souvenirs marquant javai gagnée un peu sous ; heureuse je suis allée m acheter un pain et une tablette de chocolat arrivée chez moi mes 4 frères et ma soeur m ont demander de leur en donner j ai partager; il me restait un ptit bout et un carre chocolat mon père ma demander lui en donner et j ai pas compris car il restait que pour moi et je lui ai pas donner; pour me punir il a racheter un immense pain et il ma obligée a le mangée seule j ai pleurée toute les larmes de mon corps et cela m a aussi causer un traumatisme !merci pour avoir éveillée en moi ces souvenirs qui sont d une extrème importance lier aujourd hui a mon problème avec l argent .

  47. véronique dit :

    Merci beaucoup pour ce partage .
    Je pense me reconnaître dans la première blessure . Aujourd’hui et depuis quelques années j’ai beaucoup travaillé sur moi et cherché à voir ce qu’il y avait vraiment en moi . J’ai donc changé ma façon d penser , de vivre … mais il subsiste des blocages

  48. Marie dit :

    Bonjour Ana… Merci de nous offrir cette opportunité d’entrouvrir la porte de la guérison… Je reconnais plusieurs de ces blessures en moi mais ne saurais dire laquelle est plus présente, prégnante… La suite va donc être une véritable source de découverte et je m’en réjouis d’avance!

    • Chantegreil dit :

      Je me reconnais dans une blessure. Merci pour cette vidéo.

    • Loulou dit :

      Bonjour ana, je me reconnais un peu dans toutes ces blessures à des degrés différents j’attend la suite avec impatience pour m’en sortir

    • Clotilde dit :

      Bonjour Ana, tous d’abord je remercie tous les êtres de lumière et d’amour qui m’ont conduit vers votre site au moment ou je me posais des question:oui je me retrouve dans votre question et je voudrais bien avoir confiance en moi et m’intégrer dans la société. Avec tous mes gratitudes et mon amour et au plaisir de voir vos prochains vidéos dont je pense m’apporter beaucoup de bien et de l’aide précieux milles merci et que votre lumière soit

  49. Dario dit :

    Bonjour Ana,
    Je pense avoir presque tout ces blessures.
    Et je ressent un autosabotage très grand dans ma vie. Merci pour ta video.

  50. roland dit :

    bonjour ana.tout d’abord je te remercie de cette vidéo,et je m’en vais vous dire que je me suis retrouvé dans cette blessure a plusieurs niveaux.Grande serait ma joie si je pourrai trouver satisfaction avec vous.

  51. Bru dit :

    Bonjour Ana,
    je me reconnais dans les blessures du rejet, de l’abandon et de l’injustice. Ca fait beaucoup… et à 60 ans je suis célibataire… J’ai vraiment envie que cela change

  52. Marie dit :

    1°/- Je me suis reconnue dans 2/5 blessures.

    2°/- Par un comportement de fuite/froideur devant toute proposition de vie conjugale.

  53. isabelle dit :

    Toutes les blessures …

  54. Sylive dit :

    Quel soulagement de pouvoir enfin mettre des mots sur ce que l’on ressent! Je crois que c’est le rejet et l’abandon qui me parlent. .
    Merci ANA pour cet espoir de finalement avancer dans mon parcours: j’aimerais acquérir plus de confiance et d’estime en moi-meme.
    Merci!

  55. Catherine dit :

    Bonjour Ana , Merci pour cette vidéo éclairante! Je ressens que tous les types de blessure me parle surtout l’humiliation, l’abandon et la trahison, Je suis l’aînée d’une famille de sept enfants et maman m’a raconté comme mon monde s’est écroulé quand mon frère est arrivé a « ans , je me suis sentie complètement délaissée , ensuite pour l’humiliation mes parents sont médecins et ils ont eu du mal a accepter que je ne sois pas douée en maths , je devais correspondre au modèle familial qui tait ses émotions , j’ai dû être grande très tôt , pour la trahison mes parents changeaient d’avis ou de programme sans nous expliquer pourquoi , Aujourd’hui je joue un personnage , j’ai dû mal à prendre racine, a trouver ma place , je cherche à tout contrôler, j’ai peur des responsabilitées

  56. Catherine dit :

    Bonjour,
    Anna, je ne me reconnais pas dans aucune blessure, je pense avoir grandit dans une ambiance harmonieuse,, je me retrouve dans une situation d’humiliation et de rejet de la part de quelqu un qui a ete certainement blessee par la vie mais cela fait 17 ans et elle a pourri ma vie a tel point que j en suis detruite c’est une collegue de travail , une manipulatrice qui frotte la manche a la direction; donc la j ai un probleme car elle me l occasionne;

    • Chantal dit :

      Bonjour Ana,
      Je me reconnais dans les cinq blessures.. Mon cheminement spirituel me permet d’ Etre de mieux en mieux à chaque instants avec l’aide des Guides de Lumiére et de ma propre Lumière intérieure. Bien sûr, il y a tjrs à guérir à travers les émotions surtout… Problèmes récurent avec les relations amoureuses surtout encore.. Gratitudes

    • Martine dit :

      plus ou moins dans toutes et plus particulièrement celle de l’injustice.
      Ds la vie perso comme professionnelle pour moi et/ou pour les autres (effet miroir).

    • Isa dit :

      Bonjour
      Je me reconnais dans les 5!
      C’est grave docteur?!

  57. Isablle DARRAS dit :

    La blessure d’injustice me parle beaucoup. Je suis dans le contrôle, je veux être parfaite et j’ai souvent eu le sentiment que je n’étais pas reconnue à ma juste valeur, particulièrement dans le travail.

  58. Véronique dit :

    Bonjour Ana,

    Je ne me reconnais nulle part, car il s’agit de cas qui ne me ressemble pas. et je n’ai absolument pas envie de me dévoiler ici. Je sais que j’ai besoin d’aide donc je suis curieuse. Ma curiosité m’emmène parfois je ne sais où?

  59. Véronique dit :

    Bonjour Ana,

    Je Suis curieuse de voir ça.

  60. THOMAS dit :

    Bonjour,
    Je vous trouve bien jeune pour avoir trouvez une solution pour vous. Moi je ne parviens pas à me retrouver et je suis pourtant plus vieille que vous. Suis-je si atteinte? EMDR, Chaman psy et j’en passe et des meilleur et je suis toujours mal. Vous et vous seule allez remédier à ce problème ?

  61. Lyly dit :

    Je me suis reconnue dans presque tous.
    Ça se traduit par beaucoup de colère,ne vais jamais aux thermes de mes entreprises,échec total en tout.

  62. Liliane dit :

    Bonsoir
    Je n’arrive pas à visualiser la vidéo.

  63. lynda dit :

    Bonsoir Ana, en dominantes, j ai surtout la trahison et l injustice, ca me bloque et sabote mes relations sentimentales.
    Si je m en libere, je pourrai etre moi meme, m ouvrir, avoir confiance et me donner une chance de reussir.

    • Virginie dit :

      Je reconnais dans toutes les blessures à différents degrés,je suis en cheminement personnel Mais je me laisse encore submerger parfois.

  64. casio dit :

    Cas Blessure de rejet et grand sentiment de solitude même entourée de gens chaleureux car ai du mal à me retrouver seule.

  65. RIVAUD dit :

    Rejet: tendance à être souvent solitaire alors que j’adore être en groupe avec des gens chaleureux.

    • Lizanne dit :

      Oui, je vis exactement la même chose. En fait, je ne sais comment m’approcher des gens. En moi il y a déjà une fort peur de ne pas être à la hauteur avant même que soit entré en contact avec qui que ce soit. C’est exactement souffrant.

  66. RIVAUD dit :

    Casio : Blessure de rejet et grand sentiment de solitude même entourée de gens chaleureux car ai du mal à me retrouver seule.

  67. Montibert dit :

    Bonjour Ana.
    Mon Corps a reconnu la blessure de trahison et j’ai reconnu celle d’Injustice.
    D’ou une difficulté à croire aux enseignements d’autres humains, à trouver m’engager sur ma Voie.
    Merci a Toi.

  68. Teresa dit :

    Je me suis reconnue dans toutes les blessures, à différents degrés…
    J’ai eu une succession d’histoires d’amour pleines de chagrin et de frustration, j’ai eu de gros problèmes d’argent toute ma vie, je n’arrive pas à réaliser pleinement mon potentiel et j’ai de plus en plus tendance à m’isoler un peu chez-moi, j’aime de moins en moins de sortir, je me méfie des hommes…
    J’ai déjà travaillée beaucoup sur moi par différentes méthodes mais apparemment pas assez!
    J’ai confiance que ce travail sur les croyances limitantes va m’aider à voir la lumière au bout du tunnel!

  69. Sylvie dit :

    Bonjour Ana, je me suis reconnue à 100 % dans blessure du rejet. Ma mère m’a dit souvent que si elle avait eu le choix, elle n’aurait jamais eu d’enfant. Tout au long de ma vie, plusieurs personnes m’ont mis de côté. Encore aujourd’hui j’ai encore peur qui si je dis ou fais quelques choses les gens ne voudront plus me parler. Je ne sens rarement à ma place partout ou je vais. Je veux guérir de cette blessure quand je trouve cela pénible. Merci. pour la vidéo et le questionnaire.

  70. phase3 dit :

    Pour moi la blessure est profonde et très balèze. Pas mal de psychiatres et psychologues s’y sont cassés les dents … à suivre

  71. Dume dit :

    Bonsoir ana,
    Oui la blessure de rejet domine meme si je porte les 5.
    Apres des annees de travail, je suis coincé dans des peurs de disparaitre projetees un peu partout.

  72. Noelie dit :

    Je me reconnais dans un peu toutes les blessures. Le rejet, je me sens à ma place nulle part ni dans ma famille, ni ailleurs, l’abandon je ressens un toujours un grand vide même si des gens m’entourent, essaient de m’aider; la trahison j’ai beaucoup mal à faire confiance aux gens, l’injustice c’est difficile de me détendre, de rire, tout doit être parfait…… je suis seule, beaucoup de difficultés dans mes relations, pas de projet professionnel, pas de travail, pas d’argent. Beaucoup de colère, de tristesse, de désespoir, et difficile de passer à l’action.

    • CEOARA dit :

      Je me reconnais dans la blessure de rejet. Ma mère voulait un garçon en aîné et je suis une fille. Je me sens le « canard boiteux » de la famille, la ratée, ne sachant pas ce que je voulais faire de ma vie. Aujourd’hui, j’essaie d’accompagner les gens dans le coaching mais je n’ai pas assez de clients et donc je ne gagne pas bien ma vie et je manque
      d’argent. (comme si je ne le méritais pas, je ne me l’autorise pas) Je suis découragée de ne pas réussir alors que tout le reste de ma famille est prospère.

      • Isabelle Roques dit :

        Bonjour Ana Merci d être là et pour votre aide.
        Après tous les psy vous apportez un éclairage simple clair limpide.
        Je reconnais les blessures un et deux et peut être trahison.
        Mes parents voulaient un garçon je suis arrivée trop tôt et pas désirée.
        Et je ne correspond pas à leurs attentes.
        J ai failli à tout : perdu mon travail pas de relation de couple pas d enfant à plus de 50 ans je suis super seule et désespérée de souffrir autant.
        Je n arrive pas à m accorder le droit à vivre.
        Je fuis dans le sommeil les livres le rêve Internet.etc…

  73. laurence paris dit :

    Bonjour Ana,

    1.Je me reconnais surtout dans les blessures de Rejet et de Trahison.
    J’ai un doute pour les autres.
    2. Ces blocages me collent à la peau depuis toujours, souvenirs surtout dès l’école primaire où je me sentais incomprise, rejetée, pas à ma place.
    Je n’arrive pas à m’engager socialement et professionnellement, sauf dans le couple. Je vis depuis plusieurs années la dépendance financière avec mon conjoint et je ressens au fond de moi une certaine incapacité, frustration, culpabilité d’autant plus que nous avons des enfants et devons surveiller de près nos dépenses.
    Merci beaucoup pour votre éclairage dont j’étais consciente mentalement uniquement.

  74. RIVIERE dit :

    Bonsoir Ana
    Je me suis reconnue plus particulièrement dans la blessure d’injustice .Mais ,je me retrouve aussi dans l’abandon, l’humiliation, la trahison. Dans la vidéo j’ai vécu ce fait similaire à l’humiliation à l’âge de 16ans.Merci,bien à vous.

  75. Varenne dit :

    bonsoir Ana :j’ai déja essayé de travailler avec le livre de Lise Bourbeau mais ce n’est pas fini donc j’espère le finir maintenant .Je me retrouve dans chaque blessure.N’étant pas désirée je me suis longtemps mise dans des situations de rejet. En faisant le test pour l’argent ,la majorité des points est 4 et 3-3-2-2. Quand j’étais enfant je répétais très souvent avec la rage au coeur « c’est pas juste ». J’ai maintenant 70 ans et les relations avec mes 2 filles ne sont pas bonnes et elles me rejettent J’ai divorcé de leur père pervers narcissique quand elles avaient 10 et 7 ans et elles le voient régulièrement .Je me sens seule même si j’ai beaucoup de relations .Bien cordialement .

  76. Hélène dit :

    Bonjour Ana. Pour ma part, la dernière d’une famille de 7 enfants, j’ai toujours ressenti la blessure de rejet… à tort ou à raison, d’ailleurs, je l’ignore, mais je ne me suis jamais sentie à ma place dans ma famille. J’ai commencé à travailler très tôt par obligation(à 16 ans) alors que j’aurais aimé faire les beaux arts. Je rendais ma paie intégralement, et j’avais très peu d’argent de poche. D’ailleurs je n’avais pas l’autorisation de sortir autant que mes amis. J’ai quitté le domicile familial à 20 ans, je ne supportais plus de vivre chez moi, j’étais en conflit permanent avec mon père auquel je n’adressais plus la parole. Aujourd’hui, je suis en retraite mais toujours en conflit avec l’argent dans le sens où je n’arrive pas à gérer un budget, l’argent me file entre les doigts.

  77. GILLES dit :

    BONJOUR,JE PENSE QUE JE SUIS AFFECTE PAR LE REJET ET L’INJUSTICE CAR JE ME SENT PAS A MA PLACE REELEMENT DANS MA VIE ET J’AI DU MAL A FAIRE CE QUI FAUT DE BIEN POUR MOI AFFIN D’AVANCER SELON MES BESOINS .J’ESPERES EN SAVOIR PLUS DANS LES PROCHAINES VIDEOS ET LE WENBINAIRE DE CE SOIR . MERCI D’AVANCE.

  78. Carine dit :

    oui, je vis tous les symptômes du rejet, d’abandon, de trahison, d’injustice. Je suis bloquée à tous les niveaux dans ma vie (professionnel, financier, personnel). je me sens seul au monde et ne trouve pas ma place. Je suis comme un lion dans un cage, je ne trouve pas la sortie, je ne trouve pas mon chemin ! Rien de me réussit et je vis dans la souffrance, la douleur et le désespoir.

  79. millard dit :

    je n’arrive plus a lui faire confiance car il m’a deja menti j’ai l’impression d’avoir été trahi

  80. Esther Jackeline dit :

    Me encanto tu video de las heridas emocionales, soy psicólogo en Barquisimeto Venezuela, lamentablemente tengo limitaciones para ver tus otros videos por el idioma, agradecería recomendaciónes que puedas sugerir en español

  81. Martine dit :

    Bonjour Ana, moi je me retrouve dans les blessures d’injustice, et j’essaie de me mettre à l’abri des critiques en essayant de toujours bien faire, je ne me sens que rarement relaxée.

  82. Alahassa dit :

    je me sens bien et plein d’amour. Soyez beni et heureux. Merci

  83. Beatrice dit :

    Oui je me suis reconnue sur certains point injustice soumise cela m’empêche de vivre correctement le problème c est que j avance en âge

  84. Flore dit :

    je me suis p lus reconnue dans la blessure d’humiliation et d’injustice. d’où un manque de confiance en moi et en mes possibilités

  85. Celine dit :

    Je me reconnais peut-être dans le dernier cas, non pas que j’aie de souvenirs flagrants d’injustices, mais pour ce qui est des règles strictes et peut-être des responsabilités.
    Au quotidien, je suis handicapée dès que je suis exposée au regard (jugement?) des autres. Meme si je travaille sur moi depuis longtemps, je n’arrive toujours pas à etre moi même face aux autres, je suis déstabilisée et me dévalorise.

  86. Christian dit :

    je pense le rejet et l’injustice
    Je ne me fais pas assez confiance et n’éprouve parfois pas de joies

  87. Marie anne dit :

    Un peu des 5 blessures….

  88. Nelly dit :

    Idem que le numéro 62, Catherine !

  89. kris dit :

    je me reconnais surtout dans injustice peut-être aussi humiliation aujourd’hui j’ai compris être celle dont on se sert je me retrouve pillée dans toutes les dimensions de mon existence et incapable de prendre un autre chemin d’exprimer ce que je suis

  90. Guy dit :

    Je me suis reconnu dans 3 blessures, le rejet, famille de 6 enfants je suis le seul garçon! Père absent et alcoolique! La trahison, je suis divorcé depuis 3 ans, divorce très conflictuel on m’ a dénoncé devant les services sociaux pour maltraitance psychologique sur mes filles ce qui est faux mais le mal est fait. Blessure de l’abandon, je viens de découvrir après 45 ans d’enfouissement que lors du décès de ma grand mère maternelle, ma mère pour me « protéger » ne m’a rien expliqué!

    • micheline dit :

      Bonsoir Anna, Merci pour ce travail
      et l’aide qu’il nous apporte.
      Reconnu dans l’abandon (18 mois)
      et l’injustice..
      j’ai hâte de voir la suite
      Bien à toi,

  91. Anita dit :

    Bonjour,
    Je me suis reconnue dans la blessure de rejet et un peu de trahison. Mon handicap au quotidien : le manque de confiance en moi, trop émotive et agressive à la foi. J’aspire à la perfection…

  92. Jeanne dit :

    Je me suis reconnue dans pratiquement toutes les blessures .. et j’en souffre au quotidien .. et ce depuis des années!

  93. Beuvin dit :

    Je ne me retrouve pas vraiment dans les 5 blessures. Pourtant je pense avoir eu l’impression, dès l’enfance, de me sentir « coincée » entre une grande sœur très attendue et un frère très espéré né un an après moi ! Aussi j’ai toujours été en recherche d’existence, d’amour et n’ai, par la suite en temps qu’adulte, jamais vraiment cru à l’amour « à long terme » que je pouvais inspirer par un manque de confiance en moi ! J’anticipe souvent moi-même l’abandon, le rejet par des actes manqués … que je regrette !
    alors que j’aime communiquer, j’ai une fâcheuse tendance à m’isoler dès que je ressens l’attrait des autres …

  94. Jo dit :

    Je me reconnais en partie.

  95. pascale dit :

    sentiment d’abandon, d’injustice, d’humiliation à l’age de 5 ans et demi, à cause d’un proche. J’ai grandi avec en faisant passer les autres avant moi, je manque de confiance en mes capacités, et trouve toujours à redire sur mon travail. Beaucoup de mal aussi à accepter ma féminité.

  96. adam dit :

    Je me suis reconnue dans toutes

  97. birot dit :

    bonsoir Anna, je travaille sur les blessures façon Lise Bourbeau depuis plusieurs années. Au début les 2 plus marquantes étaient l’abandon et la trahison. J’ai mal vécu la naissance de ma soeur lorsque j’avais 2 1/2 ans car on m’a placé le temps des relevailles, puis mon père ne nous défendait pas d’une mère à très forte emprise. Se révèle aujourd’hui la blessure de rejet; j’ai un besoin de reconnaissance important; j’ai svt peur de ne pas être à la hauteur. Je défends les autres, j’ai du mal à penser à moi et me dévalorise.

  98. bonjour dit :

    tTRACEs de tTOUTEs les bBlesSUREs/
    merci de votre aApPROCHE/

  99. CICI dit :

    1/ Blessure de l’abandon, un peu d’humiliation et beaucoup d’injustice (avec un exemple similaire à celui de la vidéo, des responsabilités très tôt car je suis l’aînée d’une famille nombreuse).
    2/ Ses blessures m’handicapent dans mes tentatives de devenir adulte et de m’engager dans un projet professionnel sérieux.

  100. johanne dit :

    Bonjour bonsoir 🙂 et Pleine Lune à Nous !

    comment faire pour obtenir le test ?
    lorsque je clic sur le lien pour telecharger cela ouvre une page qui est toute noir !!

  101. Annie dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces éléments explicatifs.
    Je n’ai pas de souvenir des blessures qui ont pu me toucher mais je me reconnais surtout dans le profil du contrôlant.

  102. Bec Florence dit :

    C’est dans la blessure du rejet que je me suis reconnue le plus.
    Mes blessures m’handicapent dans la confiance en moi et mes relations de couple.

  103. Maline dit :

    Bien sûr, je me reconnais un peu dans toutes les blessures ! A des degrés très divers, heureusement. La blessure qui me touche le plus, c’est l’abandon.

  104. …comment partager ce test et cette video – ou cette page web sur Facebook pour une amie?

  105. Patricia dit :

    Je me retrouve dans plusieurs blessures. Les conséquences c’est que j’ai 52 ans et je ne suis pas heureuse, je ne suis pas épanouie. Je m’attache à quelqu’un au niveau relation sentimentale qui ne veut pas s’engager dans la vie avec moi. J’ai peur d’être rejeté de ne pas être aimé.

  106. christelle Leleux dit :

    Je me suis reconnu dans la blessure dl humiliation,, l injustice, mais surtout celle de l abandon . Je ressens un manque d amour et d argent qui me cause des maladies depuis 3 ans mais surtout des hernies repetitives

  107. Mimi dit :

    Bonsoir Ana,

    Je me reconnais dans les 4,toutes vécues. Je suis malheureuse d’être mal aimée,je me sens très seule et perdue dans ce monde.

  108. Ismeralda dit :

    Bonjour Ana,
    merci pour cette série de vidéos très intéressantes.
    Je me reconnais dans la blessure de rejet et de trahison.
    Cela me cause de beaucoup de souffrance car je vis beaucoup d´expériences de trahisons dans mon entourage et souvent je ne me sens pas à ma place, en fait, je ne prends pas ma place. Je me sens souvent de trop et j´ai l´impression de passer inaperçue en plus je ne fais pas grand chose pour me faire remarquer donc cela empire la situation.

    J´attends avec impatience la suivante vidéo.
    Mes meilleures salutations
    Ismeralda

  109. Dominique Charpentier dit :

    Votre test , j’ais dit non 14 fois sur 15 . Merci !

  110. marie claude dit :

    oui je me reconnait bien là,l’abandon plusieur fois,humiliationet bien des choses que j’ai occultée mais qui sont là qui m’empêche d’être vraiment heureuse sûrement

  111. marie chantale dit :

    je me suis reconnu dans l’abandon le rejet l’injustice et l’humiliation moi j’ai connu une enfance etune adolescence mal aimer abandonner par mes parents aujourd’hui encore à 59ans je ressent ce manque d’amour qui gâche ma vie car j’ai deux enfants je n’ai pas su les aimer ! comment combler ce vide ,ce manque d’amour paternel et maternel? j’en souffre énormément et mes enfants sont victime de ce manque eux aussi

  112. florence dit :

    je me suis reconnue dans plusieurs blessures surtout celle d’injustice. Au quotidien je suis extremement fatiguee car mon travail prend enormément de place et malgré tout je manque d’efficacité, je suis lente car travaillant avec de la fatigue. Je me sens comme un ordinateur qui rame ou qui buggue.

  113. mombrun-ruel dit :

    bonjour Ana
    Je me retrouve avec la plupart des blessures énoncées mais enfant désirée j’ai été abandonnée à 13 ans ; trahie et humiliée par mon ex et en plus horreur de l’injustice mais toujours exigeante et méfiante envers les autres. Merci pour tout

  114. Petit dit :

    Merci pour la possibilité maintenant q j pardonne

  115. Alberto dit :

    Alberto, oui je me suis reconnu dans plusieurs blessures, mais ma plus grande blessure est l’Abandon et le rejet. j’ai eu un parcours de vie un peu special, à savoir vingt ans de toxicomanie; j’en suis libéré aujourd’hui mais mes carences affectives sont toujours présente.

  116. Christian dit :

    Oui je me reconnais dans 4 blessures mais à des niveaux différents de souffrance.
    Ces blessures m’empêchent d’être moi-même et j’ai développé des maladies à la suite de cela. J’ai toujours l’impression d’avoir la maladie de ma mère et mon grand-père, dès le moindre problème sur mon corps.

  117. Alyne dit :

    Ana bonjour et merci pour ton travail .
    Oui je me suis reconnu dans chaqu’une des 5 blessures .
    Avec une dominance pour la premiere .
    Le rejet .
    J’ai l’impression que je suis souvent rejetée mais en realite je m’aprecoit que c’est moi meme qui me rejete a travers les croyances que j’ai comme celle de ne pas me sentir legitime .

  118. urbain dit :

    je me reconnais très bien ds les différentes blessure. je suis parkinsonien

  119. Pascale dit :

    Bonjour, je me suis reconnue dans la blessure d’abandon et celle de la trahison. Cela me perturbe dans mes relations de couple, je n’arrive pas à avoir une relation sereine et j’ai beaucoup de problèmes de communication.

  120. vaultier dit :

    merci. je connais bien toutes ces blessures et tous les masques que j ai porté au fil de ces annees.

  121. Alexise Lekele Madoungou dit :

    Merci Sandra, j’ai plusieurs bléssures dûs au rejet de mon entourage, la deception de mes parents, l’injustice.

  122. Denis Burassa dit :

    1-oui, la première, un peu de la 3ième et de la 4ième
    2- beaucoup de difficulté à gérer ma timidité dans le passé et à prendre ma place dans la société…

  123. cécy dit :

    Bonjour Ana
    En faisant le test, beaucoup d’émotions et envie de pleurer.
    Dans votre video, j’ai ressenti un trou immense en moi comme une amputation pour imager.
    Par contre, impossible pour moi d’identifier quelle(s) blessures.
    je sais juste mes problemes proviennent de mon enfance et que je n’ai rien réglé et que je n’avance pas.

  124. Lucie dit :

    rejet et injustice
    difficulté à prendre ma place sentir coupable si je ne travaille pas sans cesse donc difficulté à prendre une pause et relaxer!

  125. dubois dit :

    Bonjour Ana,

    je me suis reconnue dans plus ou moins toutes les blessures mais j’ai l’impression de passer de l’une à l’autre à certains moments de ma vie.
    il y eu une persiode par exemple où je me suis imposée et j’ai été assez autoritaire avec mes amis, et par la suite j’ai perdu cette position et je me suis peu à peu effacée.
    Aujourd´hui je ne sais pas vraiment me situer, je doute de tout et j’ai peur de faire du coup je ne fais rien et je me juge constamment.

  126. dgidgi dit :

    bonjour;je me reconnais dans la trahison en premier,l’humiliation et enfin l’injustice

  127. Isabelle M. dit :

    Je me sens concernée par les 5 blessures. Trahison er humiliation davantage que les autres.

  128. Josée Moisan dit :

    Je suis soufflée par le nombre de blessures que j’ai…..et pourtant on a tellement tenté de me faire croire que je n’avais rien!! Merci Ana pour m’avoir aidée à m’ouvrir….

  129. Josée Moisan dit :

    trop blessée pour vouloir en discuter

  130. abdelkrim dit :

    je suis ptosis et je souffre beaucoup dans ma vie , j’ai perdu mes études , mon travail , je suis toujours , dans la merde , je vie tous ces symptômes que vous avez décrites
    je trouve beaucoup de mal a gagner ma vie , je me sens rejeté , j’ai perdu tout le monde , je ne peux pas m’intégrer dans la société depuis mon jeune age , en résumée je suis rien

  131. despierris dit :

    je me suis retrouvée dans tous les cas de figure que vous avez annoncé(j’ai entendu toute ma vie si tu n’etais pas là)il est difficile de se constuire avec une telle phrase.j’ai donné le change pendant de nombreuses années.maintenant,cette phrase,je n’ai plus envie de l’entendre,je voudrais avoir une fin de vie plus harmonieuse, heureuse…….même si j’ai quelques années encore avant d’y penser vraiment.

  132. Stéphane dit :

    Oui, dans toutes sauf l’humiliation.

  133. Béatrice dit :

    Bonjour Ana

    J’ai dû attendre 3 jours avant de pouvoir répondre …je me pose des questions dans ma tête !
    Je crois me reconnaitre dans toutes les blessures et en même temps , je me dis oh non pas toute ! Autosabotage fonctionne à merveille chez moi ….mais je travaille dessus !!!!! je me sens souvent rejetée , incomprise , un extra terrestre . J ‘ai subi moi aussi des abus très jeune que j’ai dénoncé bien à l’adolescence mais on m’a fait taire . Mes parents étaient désemparés car c’était mon demi frère. On ne m’a pas défendu;depuis je suis tounjours en demande de reconnaissance , d’amour ….et j’ai trouvé le moyen de m’entourer que de personnes qui me manipulent . C’est horrible .mais j’y travaille car j’ai compris mais le chemin est long . Merci Ana.

  134. BERRY dit :

    Philippe B dit; je me reconnais sur ces émotions négatives du passé . J ai effectué la méthode de jacques Martel avec les bonhommes alumettes pour couper tous les liens et émotions négatives . et je désir éffacer toutes mes difficultés actuel

  135. Lysia-Monique dit :

    Bonjour Ana, Merci pour ce travail d’accompagnement. C’est précieux! Je me reconnais un peu partout. Mais ponctuellement, car je suis tout et son contraire. Globalement, j’ai une profonde gratitude pour la Vie, un grand sentiment de bonheur et de liberté. Quelle « chance »! Mais j’ai besoin de soigner ma relation à l’argent. J’ai des ressources assez confortables, mais une difficulté dans le choix de mes priorités. Depuis toujours, pour tout. Choisir, c’est renoncer. Et j’aime tout ce que j’ai à faire. Des quantités de choses qui me passionnent. Même les plus petites choses du quotidien. (Ma mère m’a toujours dit que la vie ne valait pas la peine d’être vécue, je lui prouve le contraire…). Par contre, j’ai « du retard à l’allumage et du retard à l’arrêtage ». Difficultés à entrer dans des activités de création (couture par exemple), panique, puis exaltation quand j’ai l’inspiration, et nuit blanche car je ne sais pas m’arrêter. Ce blocage au démarrage est un vrai handicap. Mais je ressens très fort que la Vie est belle! Merci pour votre aide!!!

  136. Syle dit :

    Bonjour Anna,
    Je me mets toujours dans des histoires impossible avec les hommes où je suis très soumise et je m’oublie.
    Merci pour ce que je découvre

  137. Ferrigno dit :

    Bonjour Anna,
    Sentiment de ne pas être a ma place.
    Je n’ose rien demander de peur de déranger, ça peut été mal perçu.
    Pourquoi j’ai eu un mari violent alcoolique et ensuite un manipulateur j’ai réussi a m’en sortir je crois parce qu’il y avait mes 2 enfants ça m’a obligé a rester en vie et a avancer. Du coup j’écarte toute éventuelle relation amoureuse je suis trop affectée j’ai peur que ça recommence…
    Maintenant c est sur mon lieu de travail que ça va pas; mon chef me grignote je ne suis pas arriver a me faire respecter; j’en suis a un point ou je me suis carrément fait une très grosse déchirure musculaire avec éraflure du tendon a un mollet et la jarrive a plus rien a surmonter… Je n’en peu plus de tout du coup. Ça fait trois que jsuis en arrêt et j’ai l’impression de m’enliiser. Est ce les responsabilités qu’on m’a donné trop jeune? Est que parce qu’on attendait un Bruno et quye c’est lysiane qui est arrivée? Est que peut être aussi parce que mon père était malade des nerfs on a jamais su si schizophrénie ou bipolaire. En tout cas notre mère nous expliquait rien nous disait ça va passer demain ça ira mieux puis elle nous faisait garder chez une tante puis une grand mère car finalement ça devait s’aggraver. Je ne c pas si j’en ai beaucoup souffert en tout cas il y a pas beaucoup de chose que je me rappele de ma petite enfance ou de ma jeunesse . Mon adolescence pour mes parents ça été com une lettre a la poste.
    En tout cas merci pour tout ce que vous faite.
    Ma rencontre avec vos vidéos et vos travaux est récente et hasardeuse.
    Bonne journée

  138. odile laurent dit :

    Bonjour Ana, j’ai été un enfant pas désiré car né fille alors qu’on attendait un garçon donc la blessure de rejet me parle beaucoup et également je n’ai reçu aucun amour ni estime de la part de mes parents donc je pense que j’ai également la blessure de l’injustice voire de l’humiliation. Cependant je travaille sur moi depuis des années et je pense que certains effets des blessures s’estompent progressivement du moins celles dont j’ai conscience mais cependant il peut rester plusieurs facteurs dans mon inconscient et c’est pour cela que je suis avec beaucoup d’intérêt toutes ces vidéos; je me suis inscrite également sur les vidéos concernant le rapport à l’argent car de tout temps j’ai vécu dans les difficultés financières mais en étant toujours juste sur la corde raide …sans tomber …pour le moment. Merci

  139. despoine dit :

    Le rejet me concerne, enfant non désirée, dernière d’une fratrie de 4 enfants, je me faisais toute petite et silencieuse à la maison.
    Aujourd’hui, bien qu’ayant beaucoup de relations , j’ai tendance à m’isoler très vite dès que je ressens ce malaise de n’être pas accueillie et reconnue (comme je le souhaiterais) , ce qui me fait taxer de parano si je parle de mes émotions ! dur dur !
    je pense que l’injustice me concerne également .

    • Richard dit :

      Bonsoir Ana je me reconnais surtout dans la blessure d’abandon et de trahiso. J’ai du mal à prendre ma place partout, cherche tjrs à aider les autres, me sens victime des autres, manipulable. J’ai du mal à faire confiance, à parler en public…

  140. marie dit :

    Bonjour ana
    c’est marie je me reconnais dans ll’humiation : honte d’avoir été violée à 5ans et connu la maltraitance physique et verbal
    rejet :je ne suis bien nulle part ,l’impression de gêner en permanence :d’ou mon sentiment de panique au quotidien
    abandon:je l’ait été par mes 2 parents ; j’ai été placé dans un orphelinat
    injustice: je suis dure avec moi même.
    Je continue de me maltraiter moralement, loyauté envers mes parents bourreaux
    vous avez eu raison de me maltraiter car je ne vaux rien.
    j’aimerais me dire que j’ai de la valeur.et que je peux inspirer de l’amour.

  141. izoumi dit :

    bonsoir ana, heureuse et honorée de m’adresser à vous.j’ai le sentiment d’etre touché par toutes les blessures, surtout l’abandon.problem relationnel avec mes ex-conjoints(du coup), certains membres de ma famille, mon fils(impression de lutter pour garder ma place de mère, on vie tout les deux), et je ne gagne pas ma vie.sentiment de frustration souvent, isolement pour me protéger…bref; impression de me limiter pour pas souffrir . voilà

  142. lartigue m.claude dit :

    bj Anna je me reconnais dans le rejet l humiliation l injustice et donc j ai 1 gros manque d argent

  143. navarro dit :

    Bonjour
    Oui je me suis reconnu ds la situation d’abandon. Et effectivement j’ai beaucoup de mal de prendre ma place et la plus pars de tps je me sens en trop. Merci

  144. Diane dit :

    Bonsoir,
    C’est principalement dans la situation 2 que je me retrouve car je ressens un énorme manque affectif, même (et surtout) auprès des personnes qui m’aiment.
    Mais je me retrouve aussi dans la situation 1 (j’ai du mal à trouver ma place) et dans la situation 5 (peu de choses me font plaisir, même les loisirs sont une sorte de contrainte).
    Merci pour votre beau cadeau qu’est l’aide que vous nous offrez sans même nous connaître.

  145. Nadine dit :

    Merci Ana pour cette vidéo, je me reconnais bien dans la blessure d’humiliation , chaque année à la même période (printemps-été) , j’ai des troubles du comportement alimentaire : j’ai tout le temps faim et donc je grossis … je souffre beaucoup de cette situation …

  146. Marie dit :

    Je me suis retrouvée dans la blessure d’injustice. Aujourd’hui j’ai beaucoup de mal à me détendre. À prendre du plaisir. Il faut toujours que je me trouve une tâche domestique à faire, une contrainte qui m’empêche de m’accorder du plaisir.

  147. evelyne dit :

    bonjour à tous
    je devenais impatiente de commencer.
    Mes 2 blessures sont le rejet et l’abandon.
    Elles me polluent la vie car les conséquences sont que je demande énormément de signes de reconnaissances.
    Que je demande beaucoup d’attention ou d’affection et que l’autre n’en peut plu car elle se sent étouffer pas libre et donc elle s’éloigne prend de la distance et je me sens abandonnée. Je tends à aller vers l’autonomie. Et ainsi être libre et vivre mieux.

  148. Fa dit :

    Bonsoir Ana,
    D’abord, un grand merci pour ta démarche. Dans mon parcour, je vois principalement Humiliation -Rejet – Abandon.
    Conséquences : manque de confiance en moi, addictions, tendance à la dépendance affective, difficulté à tenir mes objectifs, à agir, difficulté à formuler mes besoins et mes rêves, aujourd’hui je constate souvent que je vis « en apnée ». Mais heureusement, ces ressentis ne sont pas permanents !

  149. Val dit :

    Bonsoir Ana, je me suis reconnu dans la blessure d’injustice. J’ai progressé sur mon chemin depuis et je prends soin de moi. Le développement personnel m’aide beaucoup dans ma vie. J’ai assisté à toutes les conférences de ton Sommet de la conscience et je te dis un très grand merci d’être là pour nous.

  150. Natalie dit :

    Bonjour Ana,
    Merci pour ces révélations et ces messages d’espoir qui, peu à peu, me font prendre conscience de la raison de ma non confiance en moi, et de mes difficultés financières. Maintenant que j’en ai pris conscience, je vais pouvoir agir dessus et travailler mon enfant intérieur et c’est tout ce qui compte.
    Bien à vous,
    Natalie

  151. Catherine dit :

    Bonjour et merci Ana… Ben, je me reconnais à peu près partout ! Même si j’ai beaucoup progressé, je me retrouve toujours, non réalisée et avec 1 GROS manque d’argent !

  152. Sabrina dit :

    Bonsoir Ana,

    La blessure d’humiliation me parle énormément ! Je vis l’enfer de la boulimie depuis plus de 20 ans ! les crises reviennent constamment bien que j’essaie toujours de m’en sortir ! comme rien n’y fait, j’en suis venue à me dire que je dois les accepter et qu’elles font partie de moi ! je suis persuadée que ma blessure d’humiliation y est pour quelque chose !

  153. Josiane dit :

    Je me suis reconnue dans les blessures de rejet, d’abandon, d’humiliation et je ne supporte pas l’injustice. Ces blessures ont provoquées en moi une certaine maladie qui fait qu’aujourd’hui je ne suis pas à ma place. Je ne me sens pas à l’aise, j’ai un grand manque de confiance en moi que je comble par l’alimentation.

  154. Sylvie dit :

    Bonjour Ana et Merci pour vos offrandes,
    1) les blessures de Rejet, Humiliation, Trahison me parlent
    2) Sont-elles elles qui me paralysent en m’empêchant d’être dans ma Mission de Vie qui est en Attente

  155. Hascoët dit :

    Bonjour Ana,
    Abandon, humiliation, trahison et injustice, heureusement j’étais désiré…

  156. Lili dit :

    Ooooooh la blessure d’abandon… on dirait moi…

  157. SYLVIE MASSETTI dit :

    Bonjour Ana, oui je me suis reconnue au travers de deux blessures, le rejet et l’injustice.

  158. Anne dit :

    Bonsoir Ana, c’est toujours un plaisir et très instructif de vous écouter.
    Pour ma part, j’ai souvent un sentiment d’injustice mais en écoutant la vidéo je me dis qu’il y a aussi un peu de trahison et d’humiliation.
    Dans mon quotidien, je suis une perfectionniste, ce n’est jamais assez bien et je n’arrive donc pas à réaliser mes projets.
    L’injustice m’insupporte et je me suis mise en difficulté, plus d’une fois, pour avoir pris la défense de quelqu’un.
    Et j’ai d’affreuses crise de boulimie 🙂

  159. Isabelle dit :

    Bonsoir Ana – je me reconnais dans le fait de jamais me sentir bien nulle part ou très rarement – également dans l’impression quasi permanente d’un grand vide – dans la grande difficulté à être moi-même – et enfin dans la dépendance affective …

  160. veronique dit :

    Bonjour Ana,
    Je me reconnais le plus dans la situation des parents à gros problèmes. Les enfants doivent se debrouiller pr tout. Aucun soutien ou peu parental=manque de confiance en soi et aux autres + perpétuel sentiment d’insécurité. Cela entraîne également une très mauvaise image du couple et un sentiment de ne pas avoir sa place.

  161. Marie dit :

    Je me suis reconnue dans la blessure d’injustice. Beaucoup de responsabilites toute ma vie , et le rejet: je ne me sens à ma place nulle part.

    Merci Ana

  162. sylvie dit :

    Bonjour Ana,
    toute ma vie je me suis battue a
    pour la justice,on m`a mis dehors de mon travail etant supervieur en
    telecommunication car je travaillais ave des machines des années 50
    et l`huile dégouttait sur tout mon ensemble de travail.J`ai demandé le por des jeans car c`était tres sale avecles rubans jaune perforée qui était en morse.Je suis partie,il m`on rappelle apres6 mois.Enquete terminée,j`ai retrouvée mon travail avec la meme équipe en
    jeans.Ceci est un apercu de ma
    vie en general.j`aide les gens avec amour et quand je vois cette injustice arrivée.je dois agir tout de suite.J`ai rencontré des mentors,je guide des éleves
    mais je sens la trahison parfois.
    merci Ana je suis tres fiere que
    tu sois sur mon chemin de vie.

  163. Sylvie dit :

    Bonjour Anna, je me reconnais dans la blessure de rejet et d’injustice. Bien que j’en sois consciente la blessure de rejet affecte beaucoup mes relations. Cela a été le cas durant toute ma vie (j’ai 55 ans) tant sur le plan professionnel où je n’ai pas su valoriser mes compétences, que sur le plan affectif où je me suis engagée dans des relations qui ne m’ont pas épanouie. J’ai tendance à me mettre dans la position du sauveur pour « gagner » la reconnaissance ou l’affection des autres.
    Merci pour votre travail que je suis avec beaucoup d’intérêt.

    • Sherry dit :

      Sylvie, c’es comme si c’est moi qui parlait et en plus nous avons le même âge (55ans). Je suis aussi quelqu’un de très appréciée lorsqu’il s’agit d’aider les autres……..

  164. josou dit :

    Bonjour Ana,
    Je souffre de rejet, d’abandon, de trahison et d’injustice. je suis envahi de peurs. je n’ai aucune confiance en moi. Je fais d’énormes blocages. Je fuis les situations. Je connais les raisons de tous mes problèmes. je n’étais pas désirée, ma mère a voulu me supprimer lorsque j’étais encore dans son ventre. j’ai été maltraité physiquement et verbalement…..

  165. sisara dit :

    Bonjour Ana. Je me reconnais dans les blessures d’humiliation et d’injustice. Ca m’a handicapé dans l’image et l’estime que j’avais de moi.

  166. sagesse dit :

    Bonjour Ana, je me suis reconnu dans les blessures de trahison et d’humiliation.

  167. Leilita dit :

    Je me reconnais un peu dans toutes les blessures résultats je me sens vraiment pas à ma place dans ce monde et je fais des tentatives de suicide qui échouent toujours

  168. christine dit :

    Bonsoir Ana, je me suis surtout reconnue dans les blessures d’humiliation, d’injustice et de rejet.
    Je vis aujourd’hui ces mêmes blessures dans mon couple, j’ai un pb de place (dans mon couple, dans des groupes, dans la société) et, sur le plan professionnel, je ne gagne pas ma vie.

  169. valerie dit :

    merci je me reconnais beaucoup dans ce que vous dites..la blessure d’injustice est celle qui me parle le plus merci

    • BERTHELOT dit :

      Fille ainee d’une famille de huit enfants , agée aujourd’hui de 64
      ans , je me suis toujours sentie investie d’une mission de protection et d’assistance de tous .au point de m’oublier moi même et de refuser les plaisirs qui se présentent à moi .
      je me suis investie professionnellement sans compter afin d’avoir la meilleure situation possible , mais je n’ai jamais profité moi même de l’argent gagné , bien que n’ayant jamais manqué de rien .
      mon indemnité de départ en retraite est partie dans l’achat d’un appartement pour mes petits enfants , je boucle difficilement mes fins de mois ….

  170. edward dit :

    je peux reconnaitre un peu de chaque blessure…
    Merci Sandra

  171. ness dit :

    Je me suis reconnue dans au moins 2 blessures émotionnelles :

    blessure de rejet et blessure d’injustice.= Ne pas trouver ma place nulle part. et ne pas pouvoir me relaxer et prendre du bon temps

  172. bertray dit :

    Vidéos très très intéressantes

    • Filippone dit :

      j ai eu deux trauma la mort de mon frere et de mon pere j ai sentis l abandon de mon pere car il s est suicider apres avoir culpabiliser en donnant les cle de voiture a mon frere 91 mon frere 93 mon pere et j ai 38 ans

      • Fabienne dit :

        Je me suis reconnue dans la première, le rejet… Cela je le savais déjà et je croyais avoir réglé cela avec ma mère. Ce qui est dramatique en revanche, c’est que je viens seulement de réaliser que j’ai fait la même chose avec mon 3ème enfant… avec lequel la communication n’est pas aussi simple que celle que j’ai eue avec ma mère…

    • letizi dit :

      1Je crois que je me suis reconnue dans la blessure de rejet
      2 Elle m’handicape dans de nombreux domaines : je n’ai plus de travail depuis de nombreuses années, je m’isole parce que j’ai des peurs paniques, j’ai peur de conduire et je m’évade dans l’alcool je ne trouve pas ma place dans la société à tous les niveaux

      • Dada dit :

        Bonjour Ana. comme Sisara je me reconnais dans les blessures d’humiliation et d’injustice. Ca m’a handicapé dans l’image et l’estime que j’avais de moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.