Dans un avion en voyage au Venezuela pour Pâques 2016, j’ai regardé le film “Joy”,et  j’ai adoré ! Je ne vais pas raconter l’histoire, au cas où tu voudrais le regarder. Je vais faire un résumé des points qui ont attiré mon attention.

L’héroïne du film, qui en tant qu’enfant avait plein de beaux rêves pour son avenir, se rend compte un jour adulte que sa vie est tout sauf ce dont elle avait rêvé. Elle a un emploi sans intérêt, qui ne lui plait pas, un divorce, sa famille est un vrai chaos et presque tous sont à sa charge, elle a des grosses difficultés d’argent, etc.



Un jour elle a une idée pour un projet qui lui tient à cœur, et qu’elle réussira à accomplir après d’innombrables difficultés et luttes (auto-sabotage).

C’est un résumé mal bricolé, d’un film excellent. Mais j’espère que cela éveillera votre curiosité et que vous le regarderez si ce n’est déjà fait.

Pour quoi je vous en parle ? “Joy” m’a fait méditer sur des propos que je répète dans mes conférences : “il n’y a pas de fatalité”, “tout est réversible”, “nous pouvons nous réinventer constamment”, “la vie est une série d’opportunités”, “nous sommes capable de faire tout ce que nous voulons faire”, “nos rêves nous traquent jusqu’à ce que nous acceptions de les réaliser”… Joy peut vous faire changer de vie.

Je me suis sans doute identifié à ce personnage, comme “Joy” moi aussi, je me suis réveillée un jour il y a 13 ans et je me suis rendue compte que je détestais ma vie. Que j’en avais perdu la maîtrise, si je l’avais eu un jour.

Je me suis retrouvée dans un mariage plein de violences, sans travail, dans la dépendance économique, j’avais l’impression d’être une charge, et on me le disait parfois, dans un pays avec lequel je ne me sentais pas d’appartenance, entourée des gens que ne vibraient pas à la même fréquence que moi. À côté de moi-même, je faisais des choses qui ne me plaisaient pas, juste pour faire plaisir, pour attirer un amour qui n’est jamais arrivé. Mon ex-mari était un fêtard, et pour le suivre, pour être près de lui je l’ai été aussi. Aujourd’hui avec étonnement je regarde en arrière, et je me sens connecté mes désirs et à mes besoins, je suis diurne, casanière, j’aime me coucher et me lever tôt, je sors rarement les soirs, je ne sais pas comme j’arrivais à me sur-adapter à ce point, juste pour plaire.

Et surtout, je me rappelle de cette sensation de gâchis, je savais qu’une destinée m’attendait ailleurs, sauf que je ne savais pas comme y accéder, et par où commencer ? Ni comme faire pour sortir du trou ou je m’étais mise.

Je me rappeChanger de vielle, que le jour de mon 31ème anniversaire, après un énième moment de violence, avec une grande sensation d’humiliation, de désespoir, je me suis résignée à trouver une solution pour mon mariage. Je ressentais que malgré tous les efforts que je pouvais faire, la situation ne changerait pas.

Et quelque chose en moi a pris “la décision” de m’en sortir, de changer de vie. Comment ? Je n’avais pas d’idée, le mode d’emploi n’est pas arrivé avec la décision. J’avais peur, beaucoup de peurs, surtout pour l’avenir, mais malgré la terreur que je sentais, j’ai commencé à préparer le changement, j’ai commencé à me séparer peu a peu de mon mari et à créer un grand ménage intérieur.

Je peux vous affirmer aujourd’hui, me basant sur mon expérience, que quand vous prenez une décision, le lendemain, les choses ont peut-être l’air inchangées, parfois un certain temps est nécessaire pour voir de vrais résultats. Mais même si tout semble pareil, quelque chose a changé en vous. Et c’est le plus important. La décision donne une nouvelle direction à votre vie, quelque chose change définitivement. Vous changez de vie définitivement.

Parfois, je pense à cette image : si un avion va de Los Angeles à Paris et que le pilote (vous) change sa trajectoire d’un millimètre, il n’arrivera pas à Paris, sinon ailleurs.

Comme “Joy” j’ai eu aussi quantités d’obstacles, et notamment la peur de l’inconnu. Aujourd’hui je me rend compte que j’ai toujours été guidée dans ma décision. Que ce qui paraissait incertain était simplement les pièces d’un puzzle géant cherchant le moyen de s’emboîter, de créer un dessin plus grand et plus clair.

Pendant ces 13 années, mes ressources internes se sont manifestées, elles ne l’avaient pas fait avant car le moment n’était pas encore arrivé. Et sans doutes, aujourd’hui je peux dire, que tout ce que j’ai vécu m’a construite, je sais que je peux évoluer d’une autre façon, mais je n’avais pas les outils et la maturité pour pouvoir le faire différemment.

Finalement, je confirme que la vie m’a proposé une grande opportunité, de rencontrer mes blessures, de prendre la responsabilité de mes souffrances, de comprendre que je ne suis que la créatrice de mes difficultés, que je peux aussi créer une vie belle, avec du sens. La vie m’a permis de me  connecter ma mission de vie, de me transformer, y compris dans des aspects récalcitrants, tel que mes finances. De connecter ma vraie identité : Qui suis-je quand je ne suis pas identifiée à mes difficultés ?

Changer de vieBien sur, nous ne sommes pas à Hollywood, aujourd’hui après 13 ans de travail presque quotidien sur moi, je continue à évoluer, heureusement ! La vie m’envoie encore d’autres opportunités de transformation, pour me connaitre mieux et exprimer mon ÊTRE VÉRITABLE.

Sauf qu’aujourd’hui n’est pas pareil qu’avant, car un jour j’ai pris une décision, celle d’être la protagoniste de ma vie, et ça a changé complètement les donnés et m’a offert beaucoup de puissance.

Il n’y a pas de fatalité, seulement des opportunités.

Sans aucun doute, il y a des changements, des transformations qui vous cherchent infatigablement. Peut-être vos rêves sont-ils en train de frapper à votre porte depuis longtemps. Peut-être le moment est-il venu d’affiner votre trajectoire de quelques millimètres. Qu’allez-vous décider de faire ? Allez vous changer de vie ?

Ana Sandrea